lundi 5 février 2007

 Chefer le projet

05 02 2007
Oui monsieur, je chefe des projets, je chefassionne, et j'aime ça, parfaitement.

Dernières semaines agitées à tous les niveaux, c'est le mot juste, rien à redire là dessus.

Toujours autant la sensation de vivre l'époque bénie (ou pas) des startups, dans mon grand plateau plein de djeun's, d'échanges, de projets, l'argent en plus et le public enfin là, on va enfin pouvoir la faire vivre ta bulle Internet que j'te dis.

Pas le courage de faire un bilan de ces trois premières semaines, la vie d'un groupe sur la pente montante c'est passionant, la découverte de nouvelles problématiques au niveau du taf tout autant, le changement de vie idem, les nouveaux projets encore plus.
Reste à poser tout ça, prendre un peu de recul et vous parler un jour de mon travail, de comment je m'y sens, comment je le vois, comment je l'aborde et faire des posts bien sérieux (ou pas) là dessus.

Laissez moi quelques temps, le temps que tout se pose, juste ça.

Allez, on termine sur du Sexy Sushi, parce que c'est bon, c'est tout :

jeudi 18 janvier 2007

 Ce qu'il y a là haut

18 01 2007
Après 4 jours relatiivement intenses, confronté aux réalités de la gestion de projet dans une bonne agence de marketing online, le moins que je puisse dire c'est que le pas est un peu plus grand que d'habitude.

Autant j'ai toujours été relativement à l'aise dans tous mes boulots, autant là je ressents le pas franchis, mais dieu que c'est bon.
De l'avant projet, du conseil, une approche globale (et plus uniquement technique), des clients et des projets motivants, le tout au sein d'une super équipe et d'un super groupe (si tu lis ceci ami netboosterien ou reversoien, je ne te suces pas les boules, je suis réellement content, et de toute façon, j'avale pas), de quoi ne pas regretter mon choix.

Bien sûr il va me falloir un peu de temps avant d'être complétement autonome, d'avoir l'oeil vif et le poil brillant, d'être définitivement aware, d'être une bête d'excel et un virtuose du powerpoint, master es reco, mais étant un partisan de l'objectif comme ligne de vie (bordel c'est beau ce que je dis), ça me convient tout à fait comme challenge.
Vous m'escuserez de ne pas trop poster en ce moment, les journées sont longues (putain 9h du mat, quel défi !) mais plus c'est long...

Allez d'ici quelques semaines j'orienterai ce blog vers la gestion de projets... ou pas.

On se quitte sur du 2 Many Dj's, live demain à l'élysée montmarte, et au site le plus brouillon jamais vu :